Partir en vacances nécessite de disposer d’une certaine somme d’argent. Si vous n’avez pas pu faire d’économies, vous pouvez toujours contracter un prêt vacances. Cependant, il reste préférable de maîtriser toutes les dépenses, pour que vos vacances ne vous reviennent pas trop chères. Pour ne pas dépenser trop d’argent pendant votre voyage, vous pouvez toujours choisir de partir en bus. Une fois arrivé sur place, n’oubliez pas de louer un vélo pour ne pas payer trop cher pour les transports en commun. Si vous voulez économiser un peu d’argent, vous pouvez également essayer de faire attention à votre budget nourriture. Il existe quelques astuces pour ne pas dépenser trop d’argent pour la nourriture lorsque vous partez en vacances. Nous avons sélectionné les astuces les plus utiles. Évitez d’aller au restaurant, comparez les prix si vous souhaitez tout de même y aller, n’achetez pas de plats préparés et n’achetez pas trop de friandises ou de glaces vendues près de la plage.

L'été approchant, nombreuses sont les familles qui recherchent le lieu idéal pour passer leurs vacances. La Hague en Cotentin, située à 20 kms de Cherbourg sur la Presqu'île du Cotentin, est la destination parfaite pour passer des vacances avec ses proches, placées sous le signe de la détente et de la découverte. Séjourner dans un gîte Cotentin permettra notamment d'accueillir toute la famille qui pourra ainsi découvrir ce lieu unique au paysage exceptionnel.


Neovoyages est un espace de diffusion de communiqués de presse dans le secteur du tourisme et des voyages. Ce sites est exclusivement réservé à ce secteur d’activité, et vous fait donc découvrir les dernières actualités des acteurs majeurs du tourisme en France.

 

Un pied-à-terre à l’étranger : Mode d’emploi

Qui ne rêve pas de posséder une maison au soleil, pouvoir y aller quand bon nous semble ? C’est le souhait de plusieurs milliers de Français, ils profitent de la chute de l'immobilier à l’étranger pour investir dans une résidence secondaire. Vous souhaitez faire de même, vous avez déjà une destination à l’esprit ?  Quelques conseils afin de minimiser les risques.

Avoir un entourage averti


Les prix de l’immobilier en France sont en moyenne très élevés par rapport à certains pays hors de l’hexagone. Ainsi, vous pouvez dénicher de bonnes affaires à l’étranger et vous offrir une résidence secondaire à moindre prix. Néanmoins, afin de profiter au mieux des aubaines, éviter les pièges.

En effet, la réglementation et les pratiques peuvent varier d’un état à l’autre. Il s’avère indispensable de faire appel à un conseiller juridique. Par exemple, votre avocat pourra vérifier que le vendeur est le propriétaire du bien en question. Vous pouvez faire face à des arnaqueurs, alors n’hésitez pas à vous entourer d’un conseiller juridique.

Voir le bien sur place


Évitez les réceptions dans les hôtels, ne vous décidez pas sur des catalogues qui offrent du rêve sans garanties. Profitez de congés pour vous rendre sur place, faites des visites et comparez les biens.

Obtenir un  financement


Dès que vous avez trouvé le bien de votre souhait, il faut que vous ayez un financement comme un prêt immobilier. C’est l’étape la plus difficile car votre banque concèdera le prêt à condition de garanties très solides. Vous avez le choix entre plusieurs options : si vous êtes propriétaire, la banque vous demandera une hypothèque, elle peut aussi vous demander un nantissement sur un placement (assurance-vie). Afin d’être au mieux couvert, optez pour une assurance emprunteur, elle garantie votre situation et rassure la banque qui octroie le prêt, As Du Grand Lyon vous offre cette option avec une assurance de prêt optimale et une assurance crédit immobilier. Il existe d'autre offres sur Axa ou bien Groupama. Vous serez obligés d’ouvrir un compte dans le pays concerné, sans oublié d’effectuer une déclaration au Fisc.

Prendre soin de la fiscalité


Contrôlez que le pays possède une convention avec la France. En l'absence de convention, les revenus fonciers (si vous louez votre bien) seront taxés à la fois en France et dans le pays, d'accueil.
Dans certains états, L’ISF n’existe pas, par contre, il est possible que vous soyez obligés de le payer en France.

On constate que l’accès au rêve d’un pied à terre à l’étranger est un parcours du combattant, semé d’embûches, mais en suivant les quelques conseils prodigués vous éviterez les pièges !